En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Blogue Unis

Blogue Unis

retour aux blogues

La longue histoire du court métrage

ÉCRIT PAR : Lea Jessica Gauthier
PUBLIÉ LE : 16 février 2015

Connaissez-vous la différence entre un court et un long métrage? La durée évidemment! « Un court métrage est un film d’une durée comprise entre 1 et 59 minutes, mais il est tout à fait possible de trouver, sous cette appellation, des films de moins d’une minute. Dans ce cas, on parle parfois de très courts métrages. »

LA PLACE DU COURT

Au début du cinéma, tous les films étaient courts. Les premiers ont d’ailleurs été présentés au public en 1894, grâce à Thomas Edison. Les sujets portaient sur des célébrités, des processions royales, des récits de voyage et des scènes de la vie quotidienne. HeapMedia8083 Le film le plus connu de cette époque est sans doute Arrival of a Train at La Ciotat (1895) des frères Lumière. !

Avec le temps, les courts métrages ont laissé place aux longs métrages plus commerciaux. Entre 1945 et 1950, le court métrage se bat non pas pour exister, mais pour imposer son identité. Il n’est pas exagéré de prétendre que cette montée en notoriété est liée à la montée en puissance de la cinéphilie, elle-même étroitement liée à la croissance du mouvement des ciné-clubs. En 1945, le court métrage (le « docu ») n’existe que comme film de première partie. Il n’est pas mentionné dans les programmes, il passe le plus souvent dans l’indifférence des spectateurs.

Malgré tout, les courts n’ont jamais disparus, demeurant populaires auprès des artistes, notamment pour une première expérience cinématographique. Depuis 1981 et la naissance de MTV, la création de vidéoclips dans le domaine musical est aussi une alternative pour les réalisateurs.

De nos jours, le développement des plateformes de diffusion de courts-métrages, telles que Youtube, ainsi que l’évolution des équipements digitaux, permettent une meilleure accessibilité à ce type de réalisation, ce qui crée très certainement un engouement de plus en plus important pour le court métrage auprès de la relève. De ce fait, plusieurs évènements et festivals sont nés de cette popularité grandissante, notamment l’un des plus reconnus sur la scène internationale, le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand en France.

SAVIEZ-VOUS QUE…

- Le record du plus court court métrage est octroyé au film Soldier Boy de Les Sholes, un cas unique dans l’histoire du cinéma, car il a obtenu un visa d’exploitation alors même qu’il ne durait que sept secondes!

- C’est en 1973 qu’a eu lieu la première Semaine du cinéma québécois au cégep Saint-Laurent de Montréal. En 2011, la création de Québec Cinéma, un organisme culturel québécois, a officiellement pour mission de promouvoir le cinéma québécois. Il organise notamment Les Rendez-vous du cinéma québécois ainsi que les Prix Jutra.

À VOIR :
Regard sur le court
Québec Cinéma
Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand
Allocine.fr
Structures du court métrage français, 1945-1958

Suggestion